Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
oeilinfo.com

Big Switch livre un switch virtuel Open Source pour accélérer l'adoption d'OpenFlow

28 Mars 2013 , Rédigé par Stéphane Publié dans #Technos, #Informatique

Big Switch livre un switch virtuel Open Source pour accélérer l'adoption d'OpenFlow

Big Switch Networks a dévoilé un commutateur virtuel Open Source qui devrait accélérer l'adoption d'OpenFlow à la base du Software Defined Networking (SDN).

Le logiciel Switch Light de Big Switch peut être déployé sur les hyperviseurs pour serveur et les commutateurs physiques à base de silicium du marché, communément connus sous le nom de commutateurs en marque blanche comme Pronto Systems. L'idée de Switch Light est d'offrir aux utilisateurs une alternative aux architectures réseaux propriétaires, et d'accélérer l'adoption d'OpenFlow, le populaire protocole SDN et ses API associées. Le protocole SDN permet d'ajouter des fonctions de programmation aux réseaux via un logiciel, et donc de les reconfigurer rapidement et d'y ajouter plus facilement des fonctionnalités.

Selon Big Switch, le logiciel Switch Light va permettre de réduire les coûts en investissements puisqu'il va ouvrir le choix en matière de hardware réseau. Il va aussi permettre de réduire les frais généraux d'exploitation du fait qu'il peut associer des réseaux virtuels et physiques, partager leur provisionnement et leur appliquer des modèles de gestion communs. Même si la gestion et le provisionnement sont pris en charge par un contrôleur OpenFlow distinct, Switch Light reste le gestionnaire principal.

Un OpenFlow encore très limité

Pour commencer, Switch Light pourra tourner sur des commutateurs Broadcom Trident+ et Trident2, et des hyperviseurs basés sur Linux. « Switch Light sera ensuite porté sur d'autres dispositifs », comme l'a déclaré Big Switch. Le logiciel sera disponible gratuitement. Le service technique et le support seront offerts aux clients des solutions SDN de Big Switch, Big Network Controller, Big Virtual Switch ou Big Tap.

Switch Light est basé sur le projet Open Source Indigo, un sous-projet du projet Floodlight qui couvre le développement du contrôleur Open Source Floodlight, l'agent Indigo OpenFlow, et plusieurs applications et utilitaires Open Source. Le contrôleur de Big Switch est basé sur Floodlight. Switch Light pourrait permettre aux start-ups OpenFlow comme Big Switch de maintenir la vigueur du marché alors que les fournisseurs historiques Cisco, IBM, HP et autres préparent un contrôleur Open Source du nom de Daylight, qu'ils devraient dévoiler le mois prochain lors de la conférence SDN Open Networking Summit qui se tiendra à Santa Clara, Californie. L'objet de Daylight est encore vague, mais, clairement, l'un de ses objectifs est de canaliser la demande SDN vers les fournisseurs traditionnels et de tenir à distance les acteurs « révolutionnaires » comme Big Switch et Nicira. Ce dernier a été racheté par VMware, un partenaire de Cisco qui fait désormais dissidence.

Un accès encore limité aux clients de Big Switch

Big Switch travaille en collaboration avec Broadcom, Accton et Quanta pour vendre son logiciel Switch Light sur le marché des commutateurs silicium et en marque blanche. Extreme Networks soutiendra également Switch Light.

Les référentiels de code source à la fois pour Indigo et pour le contrôleur Floodlight sont disponibles dès maintenant sur le site www.projectfloodlight.org. Switch Light est actuellement disponible en accès préférentiel aux clients de Big Switch, et sera proposé en version bêta limitée au mois de juin prochain. La disponibilité générale est prévue pour le second semestre 2013. À cette date, Switch Light sera téléchargeable gratuitement sur le site de Big Switch Networks (bigswitch.com).

Source:lemondeinformatique

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article