Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
oeilinfo.com

L'affaire Cahuzac éclabousse Tracfin

1 Mai 2013 , Rédigé par Stéphane Publié dans #Economie, #Politique Française, #Justice

L'affaire Cahuzac éclabousse Tracfin

Un spectre hante Tracfin : le spectre de Jérôme Cahuzac. Tous les gradés et les fayots ont été mobilisés par le Directeur J.B Carpentier pour démasquer ceux qui ont osé briser la loi du silence sur les rapatriements de Jérôme Cahuzac. Doit-on placer certains agents sous écoute? A qui se fier encore? Qui veut prendre sa place?

Mais l'information continue de se propager. Elle quittera la semaine prochain le cadre restreint de ce blog pour être diffusée, preuve à l'appui, à l'ensemble des médias français.

A la Division Internationale, on tergiverse sur la meilleure façon d'éluder l'embarrassante demande de coopération des homologues de Singapour. Pas facile en effet de reconnaître sur la scène internationale que son ancien ministre de tutelle était un magouilleur. Finalement, la parade est trouvée.: on se retranche derrière le secret de l'instruction judiciaire en cours.

A la pause cigarette, un "changeur" * se lache: "ça va nous péter à la gueule! Qu'est ce qu'ils foutent, bordel!". Au Département des Enquêtes, on suit avec jubilation les derniers développements de ce blog, déclencheur probable du 2ème volet de l'affaire Cahuzac. Certains soupçonnent un ancien divisionnaire malmené (parti en retraite depuis) d'être l'instigateur de cette fuite, par le truchement de ses anciens enquêteurs encore en place.

Les cadres sup continuent d'afficher en public une unité de façade, mais doutent de plus en plus sur la stratégie de "coudage" du Directeur. Pourquoi s'obstine t'il à ne pas vouloir transmettre le dossier au Pole Financier?

Pour plus d'information sur Le service Tracfin (Traitement du renseignement et d'action contre les circuits financiers clandestins) est peu connu du grand public.

Source:mediapart

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article